top of page
  • Photo du rédacteurLe Lys

Incertitude du vivant

Devant les événements mondiaux, crises sanitaire, climatique, économique et sociale nous sommes face au défi d'apprendre à accueillir l'incertitude. Incertitude fondamentale pourtant du vivant que nous avions trop rapidement oubliée, endormis par les fausses promesses du contrôle et des garanties à bon compte.


Une des vertus du yoga est justement de nous ramener à la conscience du vivant en nous et autour de nous. Pleinement conscients de la vie nous ressentons alors son impermanence fondamentale. Rien ne demeure, tout change incessamment. Le yoga appelle ainsi chacun à s'ouvrir au mouvement de la vie qui jamais ne cesse trouvant à s'écouler quels que soient les obstacles ou les aléas. Un flux de vie qui excède immensément notre petit moi.


Naître à la vie, c'est s'accorder à ce flux changeant. Flux dont personne ne peut se dire propriétaire. L'humilité va alors de soi et elle ne s'affiche pas. Toute vie ne s'exprime qu'au sein de la vie, et s'éteint lorsqu'elle s'en sépare. Ce qui nous sépare de la vie nous éteint. Et nous éteignant nous ne supportons plus de voir encore briller ce dont nous nous sommes détournés. Voulons nous vraiment éteindre la lumière en partant, persuadés de son inutilité si nous n'y sommes pas ?

Comments


bottom of page